Un mariage druidique est un contrat d'un an.

Les mariés peuvent ou non renouveler leur mariage tous les ans

au 1er août, pour la fête de Lughnassadh

(assemblée de Lugh, dieu de la lumière)

Une véritable cérémonie druidique doit être

célébrée par un druide reconnu.

Elle se déroulera en plein air pour communier avec la nature.

Le druide vêtu de sa saie blanche (toge cérémoniale),

commence par tracer au sol, dans le sens des aiguilles d’une montre

un cercle symbolique de pouvoir,

dans lequel prennent place ensuite les futurs mariés,

trois témoins et le druide.

Il procède ensuite aux échanges de voeux

et aux échanges des anneaux celtiques (alliances ornées de motifs celtes).

La cérémonie se termine quelques fois par le rituel du main-jeûne.

Pour inclure cette belle tradition dans un mariage, une corde de lierre

ou une longueur de tissu sera enroulée autour

des mains du couple pour celler leur union.

Souvent les mariés sont vétus de simples toges.

La mariées peut porter une robe médéviale et le marié un kilt (écosse et bretagne).

La coutume d'une mariée aux pieds nus symbolise un raccordement à la terre.


robe


croche


04